Je pense appeler 2018-09-16T23:47:44+02:00

JE PENSE APPELER 

Comment se passe un appel/un tchat?

Qui peut appeler? (Spoiler: tout le monde!)

FAQ

L’idée générale c’est que le service est non-directif, donc les bénévoles n’essaient jamais d’orienter la conversation et sont là pour écouter. On ne peut donc pas vraiment vous dire à quoi ressemble l’appel-type, puisqu’il n’y en a pas vraiment.

Toutefois, on a observé certaines régularités. D’abord, pour autant qu’on essaie d’offrir un espace de conversation et d’écoute ouvert et non-directif, nous sommes rattrapés par les conventions sociales. La plupart des conversations commencent ainsi par une certaine déclinaison de « Bonjour, Bonsoir, Salut, Euh ? » précédée ou suivie par l’immanquable « Bonsoir, Nightline, je t’écoute » de nos bénévoles. Mais ce n’est pas le cas de toutes les conversations, nous prenons aussi les appels silencieux ! Ensuite, on s’aperçoit que même si au début l’expérience nouvelle peut être déstabilisante, souvent une conversation parvient à s’installer, sans trop de difficultés. C’est pour que les personnes qui appellent se sentent à l’aise que nos principes, d’absence de jugement, de non-directivité et de confidentialité sont si importants pour nous. Enfin, dernière régularité, dans les premiers moments d’un tchat, pas mal d’appelants, saisis d’un doute, tentent un « Je parle à une machine ou à un bénévole ? » – on vous rassure, quand vous parlez avec nous, vous parlez bien avec un humain !

Quels sont les thèmes généralement abordés alors, si nous ne pouvons pas décrire l’appel-type ? Des thèmes qui reviennent souvent sont:

• Difficultés académiques
• Addiction
• Problèmes d’image corporelle
• Adaptation à l’enseignement supérieur
• Solitude
• Problèmes relationnels
• Santé
• Suicide

Mais encore une fois, il ne faut pas sentir limité par ces thèmes. Certains parlent de plusieurs sujets, d’autres parlent de tout et de rien, et d’autres ne parlent pas du tout. Nous n’avons pas toutes les réponses, mais nous pouvons vous donner des informations sur d’autres services de soutien, si vous en avez besoin.

Tous les étudiants et les chercheurs peuvent appeler le service. Il n’y a vraiment pas plus de restriction que cela. L’association a des établissements partenaires avec lesquelles elle travaille plus particulièrement, mais tous les étudiants sont libres d’appeler.

Donc que vous soyez en L1, en prépa, en M2, en 1ère année de BTS, en césure ou en dernière année de thèse, n’hésitez pas ! En plus, vous pouvez appeler pour parler de n’importe quel sujet, et même d’aucun sujet !

Qu’est-ce que Nightline ?

Il s’agit d’un service d’écoute pour des étudiants, géré par des étudiants. Notre service est indépendant, même si nous travaillons avec plusieurs établissements parisiens. Nos services téléphoniques et tchat sont ouverts de 21h à 2h30, le lundi, le jeudi, le vendredi, le samedi et le dimanche.

Qu’est-ce qui se passe quand j’appelle ?

Une fois que vous avez entendu ou lu les mots « Bonsoir, Nightline… » l’appel est complètement sous votre contrôle. Vous pouvez dire autant ou aussi peu que vous voulez sur n’importe quel sujet. Nous sommes là pour écouter tout ce que vous dites.

Est-ce qu’il y a une limite à la durée d’un appel ?

Chaque appel doit prendre fin au bout d’une heure et trente minutes par téléphone et deux heures par tchat s’il ne s’est pas terminé naturellement avant. Si vous le souhaitez, vous pouvez nous rappeler immédiatement. Cependant, nous ne faisons pas de lien entre les appels, c’est-à-dire que chaque appel repart de zéro. Nous ne pouvons pas vous garantir que vous aurez au bout du fil le même bénévole qu’avant d’avoir raccroché, mais nous sommes tous formés de la même façon et nous sommes là pour vous écouter.

Combien coûte un appel ?

Les appels n’entraînent aucun coût supplémentaire par rapport à un appel normal, l’association est financée par ses partenaires.

Est-ce que je dois être déprimé ou suicidaire pour appeler ?

Non, pas du tout. Nous sommes formés pour être à l’écoute de tous les problèmes, qu’ils soient petits ou grands. Vous n’avez même pas besoin d’avoir une raison pour appeler – si vous voulez juste discuter, si vous voulez vous confier à quelqu’un ou même parler de votre journée, vous pouvez. Certains appelants ne parlent pas, ce qui ne pose pas de problème.

Qu’est-ce qui se passe si je veux parler avec un bénévole spécifique ou un homme/une femme en particulier ?

Tous nos bénévoles sont formés de la même façon et comme nous sommes un service anonyme, vous ne pouvez pas demander un bénévole spécifique. Cependant, si vous préférez parler avec un autre bénévole, vous pouvez raccrocher et rappeler. Normalement, c’est un autre bénévole qui répondra, mais nous ne pouvons pas garantir qu’il sera du sexe que vous cherchez.

Est-ce que les bénévoles de la Nightline sont formés ?

Oui. Nightline existe déjà depuis plus de 20 ans en Irlande et en Grande-Bretagne et nous suivons le même système de formation que les services anglophones. Tous les bénévoles participent à une formation avant et pendant leur période d’activité.

Est-ce que le bénévole me donnera des conseils ?

Nous ne pouvons pas donner des conseils aux appelants car nous sommes un service non-directif. Cependant, nous vous guiderons dans votre situation vers plus de clarté, ce qui vous permettra d’arriver à vos propres conclusions.

JE PENSE APPELER 

Comment se passe un appel/un tchat?

Qui peut appeler? (Spoiler: tout le monde!)

FAQ

L’idée générale c’est que le service est non-directif, donc les bénévoles n’essaient jamais d’orienter la conversation et sont là pour écouter. On ne peut donc pas vraiment vous dire à quoi ressemble l’appel-type, puisqu’il n’y en a pas vraiment.

Toutefois, on a observé certaines régularités. D’abord, pour autant qu’on essaie d’offrir un espace de conversation et d’écoute ouvert et non-directif, nous sommes rattrapés par les conventions sociales. La plupart des conversations commencent ainsi par une certaine déclinaison de « Bonjour, Bonsoir, Salut, Euh ? » précédée ou suivie par l’immanquable « Bonsoir, Nightline, je t’écoute » de nos bénévoles. Mais ce n’est pas le cas de toutes les conversations, nous prenons aussi les appels silencieux ! Ensuite, on s’aperçoit que même si au début l’expérience nouvelle peut être déstabilisante, souvent une conversation parvient à s’installer, sans trop de difficultés. C’est pour que les personnes qui appellent se sentent à l’aise que nos principes, d’absence de jugement, de non-directivité et de confidentialité sont si importants pour nous. Enfin, dernière régularité, dans les premiers moments d’un tchat, pas mal d’appelants, saisis d’un doute, tentent un « Je parle à une machine ou à un bénévole ? » – on vous rassure, quand vous parlez avec nous, vous parlez bien avec un humain !

Quels sont les thèmes généralement abordés alors, si nous ne pouvons pas décrire l’appel-type ? Des thèmes qui reviennent souvent sont:

• Difficultés académiques • Addiction • Problèmes d’image corporelle • Adaptation à l’enseignement supérieur • Solitude • Problèmes relationnels • Santé • Suicide

Mais encore une fois, il ne faut pas sentir limité par ces thèmes. Certains parlent de plusieurs sujets, d’autres parlent de tout et de rien, et d’autres ne parlent pas du tout. Nous n’avons pas toutes les réponses, mais nous pouvons vous donner des informations sur d’autres services de soutien, si vous en avez besoin.

Tous les étudiants et les chercheurs peuvent appeler le service. Il n’y a vraiment pas plus de restriction que cela. L’association a des établissements partenaires avec lesquelles elle travaille plus particulièrement, mais tous les étudiants sont libres d’appeler.

Donc que vous soyez en L1, en prépa, en M2, en 1ère année de BTS, en césure ou en dernière année de thèse, n’hésitez pas ! En plus, vous pouvez appeler pour parler de n’importe quel sujet, et même d’aucun sujet !

Qu’est-ce que Nightline ?

Il s’agit d’un service d’écoute pour des étudiants, géré par des étudiants. Notre service est indépendant, même si nous travaillons avec plusieurs établissements parisiens. Nos services téléphoniques et tchat sont ouverts de 21h à 2h30, le lundi, le jeudi, le vendredi, le samedi et le dimanche.

Qu’est-ce qui se passe quand j’appelle ?

Une fois que vous avez entendu ou lu les mots « Bonsoir, Nightline… » l’appel est complètement sous votre contrôle. Vous pouvez dire autant ou aussi peu que vous voulez sur n’importe quel sujet. Nous sommes là pour écouter tout ce que vous dites.

Est-ce qu’il y a une limite à la durée d’un appel ?

Chaque appel doit prendre fin au bout d’une heure et trente minutes par téléphone et deux heures par tchat s’il ne s’est pas terminé naturellement avant. Si vous le souhaitez, vous pouvez nous rappeler immédiatement. Cependant, nous ne faisons pas de lien entre les appels, c’est-à-dire que chaque appel repart de zéro. Nous ne pouvons pas vous garantir que vous aurez au bout du fil le même bénévole qu’avant d’avoir raccroché, mais nous sommes tous formés de la même façon et nous sommes là pour vous écouter.

Combien coûte un appel ?

Les appels n’entraînent aucun coût supplémentaire par rapport à un appel normal, l’association est financée par ses partenaires.

Est-ce que je dois être déprimé ou suicidaire pour appeler ?

Non, pas du tout. Nous sommes formés pour être à l’écoute de tous les problèmes, qu’ils soient petits ou grands. Vous n’avez même pas besoin d’avoir une raison pour appeler – si vous voulez juste discuter, si vous voulez vous confier à quelqu’un ou même parler de votre journée, vous pouvez. Certains appelants ne parlent pas, ce qui ne pose pas de problème.

Qu’est-ce qui se passe si je veux parler avec un bénévole spécifique ou un homme/une femme en particulier ?

Tous nos bénévoles sont formés de la même façon et comme nous sommes un service anonyme, vous ne pouvez pas demander un bénévole spécifique. Cependant, si vous préférez parler avec un autre bénévole, vous pouvez raccrocher et rappeler. Normalement, c’est un autre bénévole qui répondra, mais nous ne pouvons pas garantir qu’il sera du sexe que vous cherchez.

Est-ce que les bénévoles de la Nightline sont formés ?

Oui. Nightline existe déjà depuis plus de 20 ans en Irlande et en Grande-Bretagne et nous suivons le même système de formation que les services anglophones. Tous les bénévoles participent à une formation avant et pendant leur période d’activité.

Est-ce que le bénévole me donnera des conseils ?

Nous ne pouvons pas donner des conseils aux appelants car nous sommes un service non-directif. Cependant, nous vous guiderons dans votre situation vers plus de clarté, ce qui vous permettra d’arriver à vos propres conclusions.

Nightline Paris